Blacklink
SEO, ergonomie, e-commerce, webmarketing

Le seo-campus 2011

Prologue

Encore dans les prémices de ma carrière de SEO, j’ai souhaité participer au moins une fois à cet événement qu’est le seocampus, et de sacrifier une (bonne) poignée d’euros pour assister aux conférences et rencontrer l’espace de quelques heures des référenceurs que je ne connaissais que derrière un pseudo, et pouvoir mettre un visage sur ces éditeurs de blog et membres seosphere que j’ai si souvent lu. Je ne vous ferais pas un compte rendu précis de ce qui s’est passé pendant ces conférences, vous trouverez ces informations sur d’autres sites, notamment l’article très complet d’Oseox.

Premiere impression

Tout d’abord, sans parler des conférences et du SEO, je tiens à féliciter l’équipe de l’usine pour leur organisation qui est, je trouve, assez remarquable. On se sent très bien accueilli et pris en charge. Petit bémol sur le café qui manquait cruellement. Il est pourtant bien connu que les métiers de l’informatique représentent 87% de la consommation de café dans le monde (source: Bing.com).

L’ambiance était assez légère et peu formelle pour la plupart des participants. Il était assez facile d’aborder les différentes personnes présentes et de discuter librement. J’avoue m’être senti assez surpris de pouvoir parler de référencement, ou rire à une blague SEO sans subir l’habituel regard des non-seo :

Choqué

Bing, ca commence.

En ce qui concerne le fond de l’événement, comme on m’avait déjà prévenu, les conférences sont loin d’être des ressources en infos croustillantes et inédites, on y retrouve généralement ce qui se dit sur les forums et les blogs. Je reprocherais un peu aux organisateurs de nous avoir lancé dès le premier jour sur une conférence bing particulièrement soporifique et blindée de langue de bois. On ne peut pas leur en vouloir de faire leur pub, mais c’est vrai que pour nous mettre en jambe, j’aurais espéré mieux. Il était en tout cas assez amusant de voir avec quelle application ils s’efforçaient de parler des moteurs de recherche sans prononcer une seule fois le mot «Google». On s’est néanmoins assez vite rattrapé par la suite avec une intervention de Philippe Yonnet qui nous à relaté un an d’évolution des moteurs de recherche et une intervention d’Olivier Andrieu, au sujet des rich-snippets, humble et calme comme on me l’avait décrit.

Après une pause déjeuner exotique (brochette de pomme/haricot cru/cheddar #wtf?), on a attaqué la partie de la journée que j’attendais impatiemment, à savoir l’atelier (qui n’avait rien d’un atelier) sur le blackhat SEO. A mon grand étonnement, c’est Sebastien Billard, réputé pour être aux antipodes du blackhat qui animait la discussion. J’ai alors pu mettre des visages sur plusieurs SEO que je ne connaissais que de pseudo, à savoir Gwaradenn, BlackMelvin et Tiger. Défendant leur point de vue BH face à des SEO plutôt orienté WH, la discussion animée s’est finalement soldée par une morale commune, à savoir que suivre les guidelines google permettait très rarement d’obtenir des résultats. Il y a donc un BH caché au fond de chacun de nous, mais définir ce qu’est réellement un blackhat est également une tâche difficile, il est donc plus pertinent de parler de méthode et de proportion que de technique. Car un Black hat n’est dans le fond qu’un utilisateur de technique white hat qui agit grâce à des méthodes automatiques et dans des proportions bien plus élevées. Bref je m’éloigne du sujet.

Intermède: histoire perso

Cette petite histoire n’a strictement rien à voir avec le seocampus, si vous ne souhaitez pas lire cette aventure incroyable, merci de passer au point suivant.

Complètement crevé par le voyage, je suis parti un peu plus tôt ce soir là afin de profiter de la chambre de mon confortable B&B qui m’a tout de même coûté la somme de 63€. Un peu pommé dans Paris, j’ai donc tapé sur le Google Map de mon Iphone «B&B Hotel», la punaise rouge apparaît sur l’ecran, sans vérifier je fais aveuglement confiance à Google et commence mes soit disant 20 minutes de marche. Il était alors 18h.

Un peu surpris par le changement de décors, je trouvais le quartier dans lequel j’avançais particulièrement louche, je croisais de temps en temps des bandes de mecs en survêt qui me regardaient bizarrement. Je ressors mon Iphone pour vérifier le point, qui en cliquant dessus s’avérait être «Vacances et Familles». Alors chapeau à l’équipe qui gère la gestion de la cartographie parce que à aucun endroit dans la description du lieu ou le nom il y avait le mot «B&B». Je ne suis même pas sur qu’il y avait un seul «b».

J’ai donc élargit la vision de la carte, et constaté que le B&B était au parfait opposé, c’est à dire désormais à 3km de l’endroit ou je me trouvais. J’ai donc fait demi tour et alors que je me rapprochais de l’hôtel j’ai constaté que le trottoir disparaissait pour laisser place à une 4 voies. Il n’y avait qu’un petit chemin partant dans un sentier sombre qui me permettait de rejoindre la route en «coupant» le passage. J’ai donc pris mon courage à deux mains et me suis lancé dans cette nouvelle direction. Il était 18h45.

Après avoir marché 15 minutes sur ce fameux sentier, désormais dans le noir total, je commençais à ressentir que ce serait trop simple, je savais qu’une m**** allait encore m’arriver, et ce fût en effet le cas car je me suis retrouvé face à une énorme barrière en métal protégeant un chantier de construction et bloquant totalement le passage. Je dois admettre qu’a ce moment la j’ai envisager plusieurs possibilités comme voler la pelleteuse qu’ils avaient laissé à l’extérieur, dormir sur place ou simplement m’agenouiller et hurler. J’ai donc fait demi tour et ait remarché 30 minutes de plus pour finalement me retrouver devant… l’usine.

Cette histoire serait limite banale si ça s’arrêtait là n’est ce pas? Mais ne vous inquiétez pas, car c’était juste une mise en bouche. Je suis finalement reparti vers le B&B en prenant cette fois-ci une route vraiment sûre, avec trottoir, passage piéton et tout ce qu’il faut. Mon dieu, j’y arrive finalement, je vois le néon vert au loin, je vais finalement pouvoir me repo… wtf… Campanile?! Je ressors mon Iphone, je vérifie bien, ma position et celle du «B&B» coïncide parfaitement, mais non, j’ai beau cligner des yeux, je suis devant un campanile. Je rentre en défonçant à moitié la porte, et je demande à l’hôtesse ce qu’il se passe.

- Ha oui, il y à un problème de cartographie, en fait le B&B est ici → (La flèche représente son doigt qui pointe sur mon iphone une destination située à 15 minutes à pied d’ici)
- … Bonne soirée….

L’histoire s’arrête ici, j’ai finalement fait mes 15 dernières minutes de marche et suis arrivé à l’hôtel vers 20h10. J’ai maudit Google pendant le reste de ma soirée, pour l’erreur de cartographie et pour confondre un B&B et un centre de loisir craignos situé dans le fond du bronx…

Mais bref, je reviens au seocampus.

Acte 2 scene 1

Comme beaucoup de monde, ce que j’attendais dans ce salon, c’était l’intervention de l’éditeur du célèbre seoblackout, plus connu sous le pseudo de Tiger. J’entendais quelques murmures de couloirs qui prédisaient une conférence 100% langue de bois, ou rien de très croustillant ne sortirait de la bouche du Black Hat.

La salle bondée et silencieuse, c’est avec humour que s’est lancé Tiger en présentant un slide d’intro qui annonçait clairement la couleur en présentant les cinq domaines principaux du BH, à savoir le viagra, le sexe, le casino, le forex et le poker. Sans demi-mesure et avec une attitude très directe, Tiger à enchaîné les slides à grande vitesse, abordant bien plus de points que je ne l’imaginais comme l’état d’esprit BH, les outils, les stratégies, quelques astuces et quelques méthodes. Mais comme prévu, et c’est tout à fait normal, il gardait pour lui ses sources de jus en laissant tout de même quelques indices à l’auditoire pour trouver quelques spots intéressants. Bien qu’il soit tout à fait possible de trouver ces informations et même bien plus sur les blogs BH, Tiger est allé assez loin dans son discours et n’a pas arboré la langue de bois qu’ont beaucoup de référenceurs, malgré un terrain beaucoup plus sensible et secret que le white hat. J’ai également pu découvrir la personnalité singulière de ce référenceur qui mérite sa réputation car il faut bien avouer qu’il maîtrise son sujet.

Après quelques brochettes d’aubergine et de viande d’un animal SEO bizzare, nous avons attaqué la conférence du très attendu Laurent Bourrelly sur un sujet délicat et à prendre avec des pincettes, à savoir le PersonRank. Face aux sourires un peu dubitatifs de certains SEO de la salle, LaurentB nous a rappelé la théorie (mythologie?) du PersonRank, émettant l’hypothèse assez pertinente que Google exploiterait les données utilisateurs pour ranker les pages dans les SERPs à plus ou moins grande échelle. Certains y croient, d’autres non, mais il est clair que beaucoup d’indices laissent penser que nous ne sommes pas qu’une IP pour Google, et que les données que nous diffusons représente un critère pertinent pour juger de la qualité d’un site internet.

J’ai ensuite assisté du coin de l’oeil à la première intervention de l’équipe Google, assez attendu pour obtenir des réponses, principalement dans le cadre du site Clinic.

La salle pleine, la dernière conférence du seocampus était donc réservé à l’équipe quality search qui s’est porté volontaire pour «analyser» plusieurs sites qu’une poignée de webmaster avait accepté de présenter au public afin d’être décortiqués en live par l’élite du search. J’ai donc pu apprendre qu’un titre de 523 mots n’est pas correct pour Google, et qu’il faut éviter de répéter le même Keyword 23 fois. J’ai également appris qu’une meta description ne doit pas faire 12 pages, j’avoue avoir été assez scotché par l’info car les miennes tournent généralement autour des 2000 mots, gros scoop pour l’auditoire qui encaissait ce flux ouvert d’informations capitales en poussant des « Oh! » admiratifs. J’ai enfin pu apprendre qu’un même contenu pointés par 10 urls différentes peut être négatif pour le référencement. J’avoue avoir été assez dégouté de devoir partir si tôt, pressé par le temps, car je pense avoir vraiment loupé un grand nombre d’infos incroyables sur le référencement qui auraient sans doute totalement révolutionné ma vision du métier.

Fin d’une experience tres positive

Je recommande à ceux qui hésitent chaque année à se déplacer à Paris pour le seocampus de faire l’expérience au moins une fois. On y rencontre des SEO vraiment doués et c’est toujours très agréable de sortir du monde virtuel et de poser des visages sur toutes ces personnes que l’on suit sur Internet. Pour ma part je repars très satisfait et épuisé de cette petite aventure de deux jours, et je compte bien être présent à la prochaine session 2012 du seocampus.

A l’année prochaine !

26 commentaires

  • Wilfried from formation chsct dit :

    Salut Morgan,
    je me doutais bien que tu allais faire un tour par la bas :)

    Ca te dirais que l’on se voit autour d’une bonne bibine pour me relater un peu tout ca et partager qq points de vue ?
    J’ai beaucoup hésité a y allé mais hélas boulot oblige ( et pepette il faut le dire – même avec de bon plan reduc a100€) je ne m’y suis pas rendu.

    En tout cas ta petite (mes)aventure te fera garder en mémoire ton premier SEOCampus.
    Amitiés
    Wilfried

  • Sylvain from référencement garanti dit :

    J’adore le ton de ton résumé, un vrai plaisir cette lecture.
    Que Paul et Laurent parlent vrai, et que Google reprenne ses slides de 2001 ne m’ont pas étonné.
    Et puis toi, ton aventure te fera un souvenir à raconter à tes petits enfants un jour.
    En revanche, faut que j’y mette les pieds un jour au Seocampus.
    Dernier article par Sylvain@référencement garanti : 42My ComLuv Profile

  • Aurélien dit :

    Merci pour le recap et la citation d’oseox ;-)
    Dernier article par Aurélien : TOP pays en 2050My ComLuv Profile

  • Morgan Prive dit :

    @Wilfried : j’allais pas louper ça :) C’est vrai que c’est un investissement, mais même sans parler des conférences, on est déjà largement satisfait sur l’accueil et les rencontres qu’on peut y faire. On peut se caler un verre la semaine prochaine ou la suivante, on en reparle sur skype ;)

    @Sylvain: Je te remercie. C’était assez plaisant de voir que les SEO que je suis le + ont été les plus transparents et les plus applaudis. Et comme je le dis plus haut, rien que pour rencontrer des gens sympas et pour manger de la nourriture improbable, ce salon vaut le coup.

    @Aurélien: de rien ! J’aurais pas su être aussi complet.

  • Vincent from jambonbuzz dit :

    Superbe présentation (et beau thème de ce blog que je ne connaissais pas).

    J’ai beaucoup ri, je suis un peu déçu d’avoir raté le seocampus (soyons honnête, juste le deuxième jour).

    J’étais mort de rire quand j’ai vu ton anecdote sur l’hôtel car l’an dernier il m’est arrivé à peu près la même chose, je me suis retrouvé au beau milieu d’un camp de rom longeant une 4 voies pour trouver mon hôtel (peut être là où il y a la pelleteuse aujourd’hui) ^^
    Bon article en tous cas ;)
    Dernier article par Vincent@jambonbuzz : Interview d’Audrey- alias PapilouveMy ComLuv Profile

  • Morgan Prive dit :

    @Vincent omg oui ! je l’ai vu le camp de rom, j’ai même flippé car ils avaient un énorme chien qui me regardait bizarrement. Ca craint un peu quand même la plaine saint denis :-\

  • Guib dit :

    Quelle épopée ! et qui plus est racontée sur un ton bien fun.
    C’est vrai que ce coin bétonné aux portes de la capitale ne dégage pas une odeur de sécurité une fois la nuit tombée … (le jour non plus d’ailleurs :p)
    Pour parler de l’événement, le plus important aura été les rencontres faites sur le salon et lors des after.
    Mettre enfin un visage sur un pseudo et discuter de vive voix entre « search engine optimizers » comme dirait Paul, pour moi ca vaut de l’or !
    Dernier article par Guib : Meeting Référencement – SEO Campus 2011My ComLuv Profile

  • Volumium référencement dit :

    Excellent récapitulatif de ce rdv incontournable du seo et du référencement sous toutes ses couleurs !

    Bertrand

  • Salut Morgan,
    ton histoire perso m’a bien fait rire, car pour la petite histoire, j’étais… au campanile…
    La même aventure, le quartier un peu chaud car la route initiale que google map m’avait tracé me menait sur le périphérique.
    Arrivé à l’hôtel, le concierge nous a expliqué qu’on (nous étions 2) avait pris le bon chemin au départ, et qu’il fallait bien continuer le long du chantier…
    Le lendemain matin, nous avons pris le chemin du retour de jour suivant les recommandations de l’hôtel, et nous avons du marcher sur un bout de trottoir de 20 cm, du gazon, le long du périphérique… Super !!
    La prochaine fois, ca sera l’hotel ibis qui colle la salle de conférence…
    @ l’année prochaine :)
    Dernier article par Orangetanguine : Php – cannot find the library -usr-lib-libgmodule-20laMy ComLuv Profile

  • LaurentB dit :

    Dis donc tu t’es bien caché car je ne t’ai pas vu!
    Ça m’aurait fait plaisir de te rencontrer. La prochaine fois, faut prendre le temps de discuter « for real ».
    Dernier article par LaurentB : Teasing SEO Campus – le PersonRankMy ComLuv Profile

  • Morgan Prive dit :

    @Guib J’avoue que quand la nuit commençait a tomber, j’étais pas rassuré dans mon chantier abandonné.

    @Orantetanguine : je me suis dit la même chose, de la a investir 20€ de plus, je choisirais l’hotel Ibis à deux pas pour la prochaine session 2012 :|

    @Laurent: Tu es trop demandé Laurent ! J’ai pas osé venir t’arracher à tes interlocuteurs. Prochaine fois je t’intercepterais à l’entrée, ca sera plus simple :)

  • KubX dit :

    J’ai adoré ton histoire avec Google Map :p
    Dernier article par KubX : La sauce BBQMy ComLuv Profile

  • [...] : Les autres comptes rendus SEO Campus 2011 : Retour sur le SEO Campus 2011 (Guillaume Gourlaouen) Le SEO Campus 2011 (@MPrive) Retour sur 2 jours de SEO Campus (Sébastien Billard) SEO Campus 2011, retour sur la [...]

  • Cerbere from liste de communiqué de presse dit :

    Super ton post j’ai adoré le ton et puis franchement bon résumé pour ceux comme moi qui n’ont pas bougé….
    Dernier article par Cerbere@liste de communiqué de presse : Un annuaire pour quoi faireMy ComLuv Profile

  • Gwaradenn dit :

    Pourquoi Oseox a un lien et pas les autres? ;)
    J’ai été content de te rencontrer et j’espère à bientôt.
    Dernier article par Gwaradenn : SeotonsMy ComLuv Profile

  • Morgan Prive dit :

    @Kubx: lol, en fait les lecteurs préfèrent ma galère dans la Plaine Saint Denis à mon récit du seocampus :p

    @Cerbere : je te remercie ;)

    @Gwaradenn: Il m’a payé :D Et puis j’offre des liens gratuit avec commentluv, c’est quand même généreux ! Ça m’a fait plaisir de vous rencontrer aussi, on se voit à Paris bientôt ;)

  • Le Juge SEO dit :

    Arf! Chaque SEO campus quand hje los les retours je me bouffe les c****es! parce que je n’ai jamais moi l’occaz’ de rencontrer tous mes contacts / followers / following en vrai!

    Enervant mais bon … on choisit c’est contacts ou margarita et BBQ!
    Dernier article par Le Juge SEO : Améliorer son Référencement localMy ComLuv Profile

  • Anthony from Jview Immobilier dit :

    Excellent résumé, je regretterais certainement d’avoir loupé la présentation de Tiger. Ce qui est assez intéressant, et plutôt conforme à ma vision du BH, c’est que les BH ne sont pas nécessairement ceux qui rechigne le plus à dévoiler une partie de leur technique alors même qu’un référenceur WH aura plus de mal à dévoiler des techniques connues par le plus grand nombre… L’an prochain, j’ essayerais d’être de la partie.

    Au plaisir de lire ton prochain article

  • [...] (Compte rendu SEO Campus 2011), chez sbillard (Retour sur 2 jours de SEO Campus) et chez Mprive (LE SEO-CAMPUS 2011) qui a eu une grosse mésaventure dans la quête sacrée d’un B&B (ne pas confondre avec [...]

  • Ronan dit :

    @Morgan purée je ne savais pas qu’il t’était arrivé tout cela pour l’hôtel. Bon en ce qui concerne le site Clinic tu n’as pas raté grand chose, si ce n’est peut être la question posé sur les sites multilingues.
    Dernier article par Ronan : Ouverture du nouveau blog inextcomMy ComLuv Profile

  • cdillat from publier un lien dit :

    Bah tout à était dit dans les com’, bon résumé, style sympa.

    Pour le coup de GMap je pense que c’est une vengeance et que google t’as grillé en train de manipuler les SERPS depuis ton iphoone. Tu es la première victime du GChatiment ;)
    Dernier article par cdillat@publier un lien : Un cadre végétal personnalisable – b1n@sp1nMy ComLuv Profile

  • Morgan Prive dit :

    @Julien: Il faudrait proposer de faire des retransmissions en direct avec webcam pour les expatriés ! On pourrait enfin échanger avec toi :D Tu pourrais même intervenir sur les techniques de référencement texanes !

    @Anthony: Et beaucoup pensent détenir des informations top secrètes et capitales alors qu’elles circulent déjà librement sur le net :o )… Mais bon.

    @Ronan: et si, j’ai bien galéré :/ A ce que j’ai lu, a part un gros coup de pression sur l’équipe Google qui était coincée sur une question au sujet du spam report (si j’ai bien compris) je n’ai pas loupé grand chose. Qu’est ce qu’ils ont répondu à ta question ?

    @Cdillat: Haha, comme disait Laurent pendant sa conf, les référenceurs ont un statut particulier et sont analysés différemment par rapport aux utilisateurs normaux. Ils ont désormais rajouté quelques fonctions : nous pourrir la vie en faussant les données. :-\ J’irais sur Bingmap la prochaine fois !

  • Franck from plateforme forex dit :

    ça devait être vraiment enrichissant de pouvoir assister à cette conférence. C’est décidé, l’année prochaine je ne laisse pas passer ça.
    Dernier article par Franck@plateforme forex : Broker forexMy ComLuv Profile

  • Stephane from creation site internet dit :

    Eh bien ! Qui aurait cru que le seocampus soit si éprouvant ;)
    Merci pour ce récapitulatif bien utile pour ceux qui n’ont pas pu venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CommentLuv Enabled

Ce site utilise KeywordLuv. Tapez "Votrepseudo@mot-clés dans le champs "nom" pour en profiter.